Topophile — l'ami·e des lieux | la revue des espaces heureux

Lettres topophiles #24

Bonjour ,

Ce que Topophile doit à Ivan Illich

Outre l'emprunt à l'œuvre d'Ivan Illich de plusieurs titres pour les rubriques de la revue — Dans le miroir du passé, Du lisible au visible, Outils conviviaux —, sa pensée sur la contre-productivité des institutions, les professions mutilantes, les communaux, le vernaculaire, la convivialité… a nourri et continue de nourrir nos réflexions. Nous sommes très heureux de publier des textes sur lui (de la plume d'un de ses amis et collaborateurs, Étienne Verne) mais aussi de lui : la traduction inédite d'une déclaration en faveur du sol et la réédition d'une conférence essentielle, « L'art d'habiter », prononcée pour les 150 ans du Royal Institute of British Architects, dont nous recommandons chaudement la lecture à tout·e·s les étudiant·e·s en architecture, en paysage et en design (ainsi qu'à leurs enseignant·e·s).
Faculté vernaculaire d'habiter - Vanessa Alvarado

L'art d'habiter

« Habiter, c’était demeurer dans ses propres traces, laisser la vie quotidienne écrire les réseaux et les articulations de sa biographie dans le paysage. »
Par Ivan Illich

Déclaration sur le sol

« Nous avons été dépossédés de nos liens au sol lorsque la modernisation nous a coupés de la terre, du labeur, de la chair, du sol et de la tombe. »
par Sigmar Groeneveld, Lee Hoinacki et Ivan Illich (traduction inédite)
Northwestern university 9

Ivan Illich et la déscolarisation de la société

« L’école est un dispositif qui produit plus d’échecs que de succès. »
par Étienne Verne

« H2O Les eaux de l’oubli » d’Ivan Illich

« L’eau dont nous sommes en quête, c’est le fluide qui trempe les espaces, intérieur et extérieur, de l’imagination. »
Lu par Laurent Pinon

La quinzaine des publications

« Qu’est-ce qu’une biorégion ? » de Mathias Rollot

« Pour l’auteur, la biorégion est ce que tu habites, ce que tu ‘réhabites’ – et qui te permet de chercher une vie plus terrestre, plus écocentrée. »
Lu par Thierry Paquot

La quinzaine des rendez-vous

16/04 | Voyages, images, paysages | Claude Dourguin | Séminaire de Géographie Littéraire
17/04 | L'habitant habité | Jean-Pierre Campredon | IFMA
17/04 | Troisième vague d'actions contre la réintoxication de monde
19/04 | Engagement et pratique locale : ressources et écriture architecturale | Christophe Aubertin
22/04 | RE2020, blablabla... | Thierry Rieser & Pascal Lenormand
26/04 | Pour une rénovation (vraiment) bas carbone | Simon Davies | Iceb café

Topophile & les potophiles

Une série documentaire sur les matériaux naturels

Après un tour de France à la rencontre (filmée) d'une cinquantaine de praticiens des matériaux biosourcés et géosourcés, les deux réalisatrices, Chloé Dine et Léane Foucault, étudiantes en architecture, font appel à votre coup de pouce financier pour en permettre la postproduction.
Nous envisageons par ailleurs de diffuser ces court-métrages dans Topophile, d'autant que les réalisatrices sont aussi des potophiles — contributrices assidues de la revue.

Un·e ami·e vous a transmis cette lettre ?

Si celle-ci vous a plu, inscrivez-vous et recevez-la le 1 et le 15 du mois.
facebook instagram twitter linkedin 
[Dessin florilège]