La revue

topophile, l'ami·e des lieux | la revue des espaces heureux

La revue interroge écologiquement notre rapport au monde, aux espaces et aux lieux, aux environnements bâtis et naturels, elle questionne nos manières de bâtir, d’habiter et de penser afin de demeurer pleinement et justement sur la Terre. Elle s’organise autour de trois parties :

Savoir, la revue des idées, vise à écologiser nos esprits à travers la publication d’entretiens, d’enquêtes, d’essais et d’études de théoricien·ne·s et de praticien·ne·s du monde entier.

Faire, la revue des réalisations, rassemble des réalisations originales de toute nature, de toute échelle et de tout pays qui participent d’une approche écologique, éthique et sociale du lieu et de l’espace. 

Rendez-vous, la revue des événements, convie nos lecteurs et lectrices à enrichir leurs connaissances et expériences topophiles en allant à la rencontre des protagonistes à l’occasion de conférences, débats, expositions, visites, ateliers.

Le combat

Nous sommes toutes et tous topophiles ! Nous appartenons à un milieu que nous ne cessons de transformer plus encore que celui-ci nous façonne. L’amitié que nous manifestons pour nos lieux d’existence mérite pour le moins une revue !

Cette nouvelle revue numérique se réclame de l’écologie, ce qui implique une méthode de faire et de penser combinant processus, transversalité et interrelations.

Cultiver écologiquement cette amitié avec les lieux exige de rompre avec le productivisme et ses innombrables dégâts. La revue Topophile se veut celle des partisan·es des espaces heureux, architectes, paysagistes, artisan·e·s, étudiant·e·s, intellectuel·le·s, activistes, élu·e·s, citoyen·ne·s, habitant·e·s…

La théorie est trop souvent distinguée de la pratique, l’intellectuel du manuel, la tête de la main. Or il n’y a pas de savoir sans faire, ni de faire sans savoir ! Topophile les combine en d’heureuses rencontres, en une encyclopédie vivante des savoir-faire topophiles.

Territoires et paysages, villes et campagnes, maisons et jardins, architecture et design, faune et flore, chaque topophile est disponible et attentionné·e envers son lieu d’habiter. Chaque surprise l’enthousiasme, chaque sensation le stimule, chaque désastre l’affecte.

Topophile sait que toute idée est un combat.

Les aspirations

Diffuser auprès de tou·te·s une culture spatiale, paysagère, architecturale et urbaine ;

Promouvoir des pensées et des pratiques écologiques ;

Créer des passerelles entre d’innombrables réseaux et fédérer leurs protagonistes ;

Démontrer la faisabilité de nouveaux modes de construction germant aux quatre coins du monde ;

Examiner le présent dans le miroir du passé et en dessiner l’avenir ;

Interroger le monde localement et globalement, rendant l’étranger familier ;

Élargir l’horizon des praticien·nes et enraciner les idées des théoricien·ne·s ;

Exalter tous les engagements citoyens ;

Inspirer les uns, nourrir les autres ;

Révéler notre qualité existentielle de terrien·ne·s et l’impératif de ménager notre lieu en commun : la Terre.

Les rhapsodes

Camille Morin | Martin Paquot | Raphael Pauschitz

Les saisons

14 novembre 2019 : lancement de la revue numérique sur topophile.net

Printemps 2018 : début du projet Topophile