toujours à l'affiche


La ville en partage

19/05/2021 06/03/2022

La ville en partage

Exposition

Fresnes (94)

2021-05-19 00:00 2022-03-07 00:00 Europe/Paris La ville en partage Ecomusée du Val de Bièvre L’écomusée aborde la question très actuelle des nouvelles formes d’implication citoyenne dans la fabrique de la ville. Comment définir la participation citoyenne ? Quels en sont les ressorts, les enjeux, atouts ou limites, qui en sont les acteurs : voici quelques-unes des questions qui sont développées dans l’exposition, adossées à la présentation à l’aide de maquettes, plans, photos, vidéos, de projets concrets développés sur le territoire du Grand-Orly Seine Bièvre. Grâce à la présentation de projets concrets développés sur le territoire du Grand-Orly Seine Bièvre, illustrée par des maquettes, plans, photos ou vidéos, cette exposition, conçue comme un dialogue entre l’écomusée et les laboratoires AHTTEP/ AUSSER de l’Ecole nationale supérieure d’architecture Paris-La Villette, fait la part belle à la parole des habitants, des élus et des experts. Tout au long de l’année, l’écomusée propose des événements en lien avec les expositions. Retrouvez tous nos évènements ici. Ferme de Cottinville, 41 rue Maurice Ténine, Fresnes Ecomusée du Val de Bièvre La ville en partage
Arboretum, l’arbre comme architecture

23/09/2021 23/01/2022

Arboretum, l’arbre comme architecture

Exposition

Bordeaux

2021-09-23 00:00 2022-01-24 00:00 Europe/Paris Arboretum, l’arbre comme architecture Arc-en rêve - Centre d'architecture arboretum présente une sélection de projets et d’idées, issus d’époques et de lieux différents, afin de réaffirmer la nature architecturale des arbres et de mettre en lumière la façon dont ils ont fait l’objet de réflexions architecturales. Les arbres occupent une place importante dans l’histoire de l’architecture. D’une part, ils ont été pendant des siècles la source d’un des principaux matériaux de construction. De l’autre, ils sont l’un des éléments fondamentaux de la conception architecturale et des projets d’aménagement urbains : plantés et entretenus dans les jardins, les parcs et les espaces de nos villes ou utilisés afin d’influencer la perception sensorielle de bâtiments résidentiels, tertiaires ou publics. Tantôt préservés, tantôt intégrés aux différentes opérations, les arbres entrent souvent en résonance avec les intentions des architectes, des urbanistes et des paysagistes. De nos jours, leur déploiement massif dans des projets architecturaux et d’aménagements urbains répond à de nouveaux programmes sociaux et politiques. Arc-en rêve - Galerie blanche - 7 rue Ferrère 33000 Bordeaux Arc-en rêve - Centre d'architecture Arboretum, l’arbre comme architecture
L’herbe folle, l’angle droit, l’horizon et la girafe

16/10/2021 26/02/2022

L’herbe folle, l’angle droit, l’horizon et la girafe

Exposition

Rouen

2021-10-16 14:00 2022-02-26 18:00 Europe/Paris L’herbe folle, l’angle droit, l’horizon et la girafe Maison de l'architecture de Normandie - le Forum L'espace du vivant dans Le Havre de Perret. Depuis des années, l'un des axes de créations photographiques d’Ilka Kramer est de saisir le lien entre les espaces crées par l'homme et la nature. En découvrant le Havre il y a peu, Ilka Kramer est frappée par ses espaces, ses échelles et sa lumière. Son travail transforme et déplace l'architecture pour interpeller sur la perception de l'espace et de l'œuvre de Perret. Les photos d’Ilka Kramer proposent des espaces imaginaires dans une dystopie post énergétique. Maison de l'architecture de Normandie - le Forum, 48 rue Victor Hugo Maison de l'architecture de Normandie - le Forum L’herbe folle, l’angle droit, l’horizon et la girafe
L’empreinte d’un habitat | Pavillon de l’Arsenal

21/10/2021 27/02/2022

L’empreinte d’un habitat | Pavillon de l’Arsenal

Exposition

Paris

2021-10-21 00:00 2022-02-28 00:00 Europe/Paris L’empreinte d’un habitat | Pavillon de l’Arsenal Pavillon de l'Arsenal La quête de légèreté n’est pas nouvelle. L’ambition de réduire la quantité de matière débute il y a un siècle dans un contexte de pénurie de logements et de matériaux. Avec l’urgence de bâtir plus et l’obligation de consommer moins, quelques pionniers inventent d’autres architectures. Ils s’appellent Richard Buckminster Fuller, Charlotte Perriand, Pierre Jeanneret, Albert Frey, Lauwrence Kocher, Walter Gropius, Konrad Wachsmann, Jean Prouvé, Charles et Ray Eames, Makoto Masuzawa, Jorn Utzon... L’exposition « L’empreinte d'un habitat » analyse une trentaine de ces architectures expérimentales réalisées entre 1920 et 2020, qui témoignent de l’évolution de la construction légère dans les pays industrialisées. Économie de moyen, rapidité de mise en œuvre, modularité, flexibilité et évolutivité… ces qualités inhérentes à la construction légère se conjuguent désormais avec les ambitions écologiques de frugalité : maîtrise du cycle de vie, autonomie énergétique et diminution des émissions de gaz à effet de serre. Conçues par Renzo Piano, Werner Sobek ou Shigeru Ban, de Paris à Tokyo, les architectures légères contemporaines explorent la modularité, la construction participative ou la miniaturisation. Elles se fondent sur la conviction que construire, en conscience, plus léger réclame moins de matière, utilise moins de ressource, produit moins de déchets, demande moins de temps de montage, nécessite moins d’espace, requiert de façon exponentielle moins d’énergie, réduit symétriquement l’empreinte carbone de la construction d’un habitat. Cette étude menée sur une trentaine de projets internationaux révèle le potentiel et la diversité des systèmes constructifs développés. Elle témoigne de la capacité de ces architectures à s’adapter aux techniques et attentes de leur temps. Chaque exploration relue dans son contexte historique à partir d’archives, de films, de maquettes, présentés dans l’exposition, reflète une démarche, une technique et un mode d’habiter. Redessiné et décomposé selon un protocole développé pour cette manifestation par l’agence Philippe Rizzotti Architecte et le laboratoire IBI de l’ETH Zürich, le corpus dévoile des correspondances, des qualités partagées. Cet inventaire permet de quantifier les constructions, comparer les matériaux, analyser les assemblages et classer tout ou partie pour faire émerger des logiques adaptables demain. Présentée chronologiquement autour de la maison 8x8 BCC « tout bois » - conçue par Jean Prouvé et Pierre Jeanneret et prêtée par la Galerie Patrick Seguin dont les éléments servent d’étalon, l’analyse offre aussi pour la première fois l’opportunité de mettre en regard l’estimation des masses, des composants, des systèmes constructifs des bâtiments et leur empreinte carbone, pour les comparer entre eux et aux constructions classiques. Les résultats édifiants tournent systématiquement à l’avantage des architectures légères. La masse moyenne au mètre carré des maisons présentées ne dépasse pas les 300 kg /m2 quand les pavillons actuels atteignent aisément 1200 kg /m2. Leur empreinte carbone moyenne corrigée est évaluée à 282 kg CO2.eq/m2, alors que l‘objectif de la nouvelle réglementation est de 640 kg CO2.eq/m2 avec l’ambition d’être limité à 415 CO2.eq/m2 à partir de 2031. À l’heure où le bâtiment doit réduire sa consommation de ressources et face aux externalités négatives qu’il génère lors de sa fabrication, son allègement ouvre un formidable champ d’application rapide à mettre en œuvre, consolidé par une histoire connue, référencée et désormais analysée. La quête de légèreté paraît d’autant plus fondamentale que la transformation de nos processus de fabrication permettrait de réduire instantanément de 50% les émissions des nouvelles constructions avant même qu’elles soient habitées, tout en intégrant les objectifs de réduction de consommation énergétique et en offrant des gisements de matériaux pour l’avenir. Pavillon de l'Arsenal - 21, boulevard Morland 75004 Paris Pavillon de l'Arsenal L’empreinte d’un habitat | Pavillon de l’Arsenal
Unearthed | Otobong Nkanga | Kunsthaus Bregenz

23/10/2021 06/03/2022

Unearthed | Otobong Nkanga | Kunsthaus Bregenz

Exposition

Bregenz

2021-10-23 00:00 2022-03-07 00:00 Europe/Paris Unearthed | Otobong Nkanga | Kunsthaus Bregenz Kunsthaus Bregenz L’installation met en scène les éléments terre et eau au sein du cube en béton armé de Peter Zumthor (1997). À chacun des quatre niveaux, l’artiste déploie une tapisserie (6 × 3.5m) aux couleurs vivantes face à des paysages archaïques, solitaires ou sous bulle. Ces installations furent réalisées notamment avec le TextielMuseum de Tilburg, Pays-Bas, et l’équipe du céramiste & bâtisseur terreux Martin Rauch, du Vorarlberg, Autriche. Lire notre note de visite Kunsthaus Bregenz Unearthed | Otobong Nkanga | Kunsthaus Bregenz
TerraFibra Architectures | Pavillon de l’Arsenal

24/11/2021 27/02/2022

TerraFibra Architectures | Pavillon de l’Arsenal

Exposition

Paris

2021-11-24 00:00 2022-02-28 00:00 Europe/Paris TerraFibra Architectures | Pavillon de l’Arsenal Pavillon de l’Arsenal | amàco | Les Grands Ateliers 24 NOVEMBRE 202118h - Proclamation des lauréats du TERRAFIBRA Award19h - Inauguration de l'exposition Exposition présentée jusqu'au 27 FÉVRIER 2022 L'exposition TerraFibra architectures dévoile les 40 bâtiments finalistes du TERRAFIBRA Award 2021, premier prix mondial des architectures contemporaines en terre crue et/ou en fibres végétales. L'ouverture de l'exposition au Pavillon de l'Arsenal sera marquée par la proclamation des lauréats du TERRAFIBRA Award 2021 et par la sortie de l'ouvrage accompagnant l'exposition. Constructions en pisé, terre coulée, bauge, adobe, torchis ou bloc de terre comprimée, murs isolés en bottes de paille ou terre-chanvre, charpentes en bambou, couvertures en roseau… l'exposition TerraFibra architectures et l'ouvrage qui l'accompagne, coproduits par le Pavillon de l’Arsenal, amàco et Les Grands Ateliers, présentent ces projets internationaux et expliquent, au travers d'un parcours thématique, les qualités et avantages de ces matériaux et les techniques, anciennes et innovantes, qui les mettent en œuvre. 21 bd Morland, 75004 Paris Pavillon de l’Arsenal | amàco | Les Grands Ateliers TerraFibra Architectures | Pavillon de l’Arsenal
Prix Architecture Occitanie 2021

06/12/2021 28/02/2022

Prix Architecture Occitanie 2021

Exposition

Toulouse

2021-12-06 10:00 2022-03-01 00:00 Europe/Paris Prix Architecture Occitanie 2021 Maison de l’Architecture Occitanie-Pyrénées L’architecture est écologique, sociale, politique, climatique, consciente, engagée, locale, solidaire, durable, transitoire, technique, magnifique. Parce qu’elle a toutes ces facettes elle nous permet d’échanger, d’apprendre, et pourquoi pas, de nous émouvoir. L’architecture construit l’avenir qui nous entoure. C’est pourquoi, nous souhaitons faire de ces prix l’affaire de tous·tes, afin que nous puissions parler ensemble des défis contemporains liés à la production de l’espace, à l’identification de ses potentiels, à la reconnaissance de ses réussites. L'exposition Prix Architecture Occitanie 2021 présente une sélection de huit projets, sélectionnés par le jury pour être soumis aux votes du public. 1 rue Renée Aspe 31000 Toulouse Maison de l’Architecture Occitanie-Pyrénées Prix Architecture Occitanie 2021
Portes & fenêtres | des ouvertures entre soi et le monde

09/12/2021 09/04/2022

Portes & fenêtres | des ouvertures entre soi et le monde

Exposition

Toulouse

2021-12-09 00:00 2022-04-10 00:00 Europe/Paris Portes & fenêtres | des ouvertures entre soi et le monde Faire-Ville Si par les murs de notre maison nous nous retirons du monde, l’ouverture nous relie à lui et permet de le comprendre par le cadre des ouvertures que nous ouvrons dans nos murs. Première incarnation du politique, l’architecture assure une médiation entre l’homme et le monde. Et si l’on se pose les questions du vivre ensemble et de l’art d’habiter le monde, la fenêtre et la porte doivent être considérées comme ce qui donne son sens à l’architecture et à notre humanité même. Tout en étant séparés, elle nous permet de vivre ensemble au sein d’une même cité qui est comme une grande maison, tandis que chaque maison est une petite cité. Ouvert du mercredi au samedi de 12h à 18h ENTRÉE LIBRE 5 rue St Pantaléon, 31000 Toulouse Faire-Ville Portes & fenêtres | des ouvertures entre soi et le monde
Travaux d’école

11/01/2022 29/01/2022

Travaux d’école

Exposition

Rennes

2022-01-11 00:00 2022-01-30 00:00 Europe/Paris Travaux d’école Agathe Chiron - ICI - Hôtel Pasteur Après trois ans de réhabilitation, une école maternelle et un édulab sont venus rejoindre l’Hôtel pour former un commun au sein du bâtiment Pasteur. Les trois entités s’investissent dans un partage de valeurs et de sens plus ambitieux et prometteur que la simple cohabitation de différents programmes sous un même toit. Les liens se créent dans le partage d’un quotidien, l’invention de règles de vie communes, des projets transversaux et des expérimentations propices à la rencontre des publics. Pour se mettre ensemble au travail et partager ces perspectives avec le plus grand nombre, l'Hôtel Pasteur accueille l'exposition Travaux d'École. Le design est défini comme une activité créatrice dont le but est de présenter les multiples facettes de la qualité des objets, des espaces, des services et des systèmes dans lesquels ceux-ci sont intégrés au cours de leur cycle de vie.Un courant d’architectes et de designers empruntent des méthodologies participatives pour renouveler leurs pratiques et mettre l’usager au coeur des réponses. L’expérimentation occupe une place déterminante dans cette pratique qui vise à rendre l’environnement quotidien plus fluide, plus simple, plus beau.  Cette exposition présente des démarches locales et internationales dans le milieu scolaire, associant les usagers aux projets de rénovation de leurs écoles. Maquettes, dessins, prototypes, fragments de réalisations, témoignages et autres ingrédients de leurs projets vous sont révélés. ouverture en semaine de 12h à 18h et le samedi de 15h à 19h  Hôtel Pasteur - 2 place Pasteur, Rennes (2ème étage) Agathe Chiron - ICI - Hôtel Pasteur Travaux d’école
Béton de plâtre | Une étude pour une chape post-ciment | Pavillon de l’Arsenal

20/01/2022 06/02/2022

Béton de plâtre | Une étude pour une chape post-ciment | Pavillon de l’Arsenal

Exposition

Paris

2022-01-20 00:00 2022-02-07 00:00 Europe/Paris Béton de plâtre | Une étude pour une chape post-ciment | Pavillon de l’Arsenal Pavillon de l'Arsenal I Agence Ciguë Recherche menée par ciguë architectesdans le cadre de l’accélérateur de projets innovants FAIRE Rencontre avec ciguë architectesJeudi 27 janvier à 19h sur inscriptionPrésentation de la démarche et du potentiel du plâtre comme liant capable de remplacer les agrégats naturels, sable et graviers dont les réserves s'épuisent, par des gravats du bâtiment : briques, tuiles ou béton concassés... Hier très largement utilisé dans les constructions parisiennes, l’emploi du plâtre, qui blanchit totalement la capitale au 17e siècle, diminue considérablement avec l‘avènement des bétons et matériaux de construction modernes. À l'heure où nous réinterrogeons nos modes de fabrication pour trouver des solutions plus vertueuses et moins carbonées, les architectes de l’agence ciguë étudient le potentiel de ce matériau endémique. Leur recherche, menée avec le soutien de l’accélérateur de projets FAIRE, propose en particulier d’explorer la possible utilisation du plâtre dans la fabrication de chape à la place du ciment, responsable de près de 30,3 % des émissions de CO2 du secteur du bâtiment. Leur étude entend aussi démontrer les qualités du plâtre comme liant capable de remplacer les agrégats naturels, sable et graviers dont les réserves s'épuisent, par des gravats du bâtiment : briques, tuiles ou béton concassés, ... L’exposition Béton de plâtre et la publication qui l’accompagne retracent deux années de recherches pour explorer les assemblages possibles pour fabriquer des chapes post ciment. Au travers d'échantillons, des résultats des essais, de prototypes et de films, cette manifestation rend compte des études en laboratoire ainsi que des expérimentations menées en condition réelle. Cette manifestation s’inscrit aussi dans un processus de recherche plus long qui va aboutir à la construction d’un bâtiment à usage mixte atelier-logement à Montreuil puis à l’analyse in situ de la pérennité de ce nouveau matériau. Avec l’appui de l'usine de transformation de gypse en plâtre Vieujot, située à Soisy-sous-Montmorency dans le Val d’Oise, des chercheurs du laboratoireGranulats et procédés d’élaboration des matériauxau sein du départementMatériaux et structurede l’université Gustave Eiffel et du bureau d’étude Le sommer, les résultats de cette recherche confirment les hypothèses de départ. Les bétons de plâtre à base de réemploi de briques et tuiles mélangées présentent une très bonne résistance à la compression, au poinçonnement et à l'abrasion. Ceux à base de réemploi de béton pourraient être mobilisés pour leur capacité de masse et d'isolation acoustique. Et, quel que soit leur formulation, ils présentent un excellent bilan au regard de l’utilisation des ressources naturelles tout en émettant nettement moins de gaz à effet de serre qu’une chape de béton classique. Soucieux d’explorer d’autres modes de fabrications à la croisée des métiers et savoir-faire du bâtiments, pour les architectes de ciguë, il ne s'agit pas de promouvoir le « tout-plâtre », mais plutôt de nourrir une réflexion plus globale face aux excès et aux contraintes qui caractérisent si bien notre époque. Le projet béton de plâtre témoigne "de notre capacité, en tant qu’architectes, à porter un nouveau regard sur les ressources disponibles, à redéfinir notre rapport aux matériaux et à continuer de remettre en question les réflexes systémiques à l’œuvre dans la pratique contemporaine de la construction." Pavillon de l'Arsenal 21 Bld Morland 75004 PARIS Pavillon de l'Arsenal I Agence Ciguë Béton de plâtre | Une étude pour une chape post-ciment | Pavillon de l’Arsenal

janvier 2022


La filière bois face à la nouvelle doctrine des pompiers | ICEB café

24/01/2022

La filière bois face à la nouvelle doctrine des pompiers | ICEB café

Conférence

En ligne

2022-01-24 18:00 2022-01-24 20:00 Europe/Paris La filière bois face à la nouvelle doctrine des pompiers | ICEB café ICEB En juillet 2021, les pompiers de Paris publient une « doctrine pour la construction des immeubles en matériaux biosourcés et combustibles ». Cette règle normative ne facilite pas le recours aux biosourcés. Le point avec des experts de la question. inscription obligatoire Pour présenter cet ICEB Café, une introduction d’Alain Bornarel : Le recours au bois et aux matériaux biosourcés est de plus en plus fréquent. On le constate, notamment, sur les bâtiments liés aux Jeux Olympiques de Paris en 2024. En mars 2021, ADIVbois publiait, au nom de la filière, quatre  notes de préconisation spécifiant la prise en compte du risque incendie pour les bâtiments dont le plancher bas du dernier niveau est entre 8 et 28m. Ces notes apportent des solutions dans un grand nombre de cas de figures et, dans d’autres, appellent à mobiliser l’intelligence collective. En juillet 2021, les pompiers de Paris, sous couvert de la Préfecture de Police, publient un document intitulé « doctrine pour la construction des immeubles en matériaux biosourcés et combustibles ». On sait que les réflexions d’aujourd’hui des pompiers de Paris sont les réglementations de demain. Un des objectifs de ce document est de simplifier les notes ADIVbois censées comporter un trop grand nombre de cas spécifiques. Cette mise en place, sous prétexte de simplification, d’une règle normative ne facilite pas, loin de là, le recours aux biosourcés. Lors de cet ICEB Café, les différents experts se relaieront pour faire le point sur ce sujet : applicabilité, impacts réels, et répondront à vos questions. Documents : https://www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr/sites/default/files/Documents/210720_Doctrine_bois_PP.pdf Intervenants : Yves-Marie LigotM. Béziers de la Fosse, BTP ConsultantsEdith Akiki, ingénieure de TribuAnimation par Michel Le Sommer ICEB La filière bois face à la nouvelle doctrine des pompiers | ICEB café
Construire avec | Tardio, Brunnquell… | Pavillon de l’Arsenal

25/01/2022

Construire avec | Tardio, Brunnquell… | Pavillon de l’Arsenal

Conférence

Paris

2022-01-25 19:00 2022-01-25 20:30 Europe/Paris Construire avec | Tardio, Brunnquell… | Pavillon de l’Arsenal Pavillon de l'Arsenal Comment améliorer les immeubles de logements avec celles et ceux qui l’habitent déjà? Quels outils développer pour répondre aux attentes de chacun et aux nécessaires améliorations pour tous? Peut-on concevoir un habitat commun mais sur mesure pour ces locataires? Comment co-concevoir tant avec les associations qui animent les quartiers, les jeunes à loger demain, les seniors déjà là, les enfants ou leurs familles dont les attentes évoluent? Le débat "Construire avec" propose d'explorer, avec le maitre d’ouvrage, les architectes et ceux qui habitent, les processus de mis en œuvre dans trois opérations de transformations urbaines portées par Paris Habitat - Tour des Poissonniers, Paris 18 / HBM Alphonse Karr, Paris 19 / HBM Sthrauh, Paris 13 - pour partager des expériences et trouver des modes collectifs de conception. 19h00 - 19h15 - Construire avec, introduction parStéphane Dauphin - Directeur général de Paris HabitatHélène Schwoerer - Directrice générale adjointe de Paris Habitat 19h15 - 20h30 - Débat autour de trois opérations en cours à Paris Transformation de la tour Poissonnier, Paris 18Line Fontana - Fagart Fontana architectes,Djamel Klouche - L’AUC architecteset les futurs résidents Rénovation des HBM Alphonse Karr, Paris 19Mirco Tardio - Djuric-Tardio architectesMaxence De Block - Vraiment Vraimentet les locataires Transformation des HBM Sthrauh, Paris 13Xavier Brunnquell - Axel André & Xavier Brunnquell architecteset le collectif d’habitants Débat animée par David Abittan, rédacteur en chef, tema.archi 21 bd Morland, 75004 Paris Pavillon de l'Arsenal Construire avec | Tardio, Brunnquell… | Pavillon de l’Arsenal
Les collectifs qui débutent | Collectif Lokal, collectif Poulp | Les Parlottes

27/01/2022

Les collectifs qui débutent | Collectif Lokal, collectif Poulp | Les Parlottes

Atelier

Bagnolet

2022-01-27 19:00 2022-01-27 20:30 Europe/Paris Les collectifs qui débutent | Collectif Lokal, collectif Poulp | Les Parlottes Association les Gens Géniaux Les Parlottes est une programmation de tables rondes et de temps d’échanges avec des professionnels du design.L’enjeu est de permettre aux étudiants et jeunes designers de découvrir la relation entre création d’entreprises et parcours artistique. Comment lier les deux et construire une manière de travailler en accord avec ses valeurs ? Autour de 6 tables rondes durant l'année 2022, regroupant des professionnels et des étudiants, l’objectif est de créer des moments de rencontres afin de faciliter le partage des connaissances. Chaque atelier est construit sur une thématique afin d’aborder différents sujets autour de la vie professionnelle. (Les statuts, comment commencer? – Débuter en solo – créer un collectif… ) La première table ronde abordera le sujet de la création d'un collectif avec le collectif LOKAL et le collectif POULP le 27 janvier 2022 à partir de 19h jusqu'à 20h30 suivi d'un moment de convivialité. Inscription obligatoire dans la limite de 10 places disponibles en présentiel. Inscription JEUDI 27 JANVIER : Les collectifs qui débutent : Collectif LOKAL et Collectif POULP - JEUDI 24 FÉVRIER 2022 :  Les copains d'abord avec Atelier plus un et le collectif CAVAPU MERCREDI 30 MARS  2022 : L'artisanat et le designer avec Zzéro et L'association ARTI'CHO JEUDI 21 AVRIL 2022  :  Designers en solo avec Clara Jung, Léo Morales et Flora Koel  JEUDI 19 MAI 2022 :Le créateur sur son territoire avec Atelier RUSCH JEUDI 30 JUIN 2022 : A confirmer Programme Le Sample, 18 avenue de la république, 93170 BAGNOLET Association les Gens Géniaux Les collectifs qui débutent | Collectif Lokal, collectif Poulp | Les Parlottes
Les abords de Notre-Dame | Workshop étudiant | C.A.U.E. de Paris

31/01/2022 04/02/2022

Les abords de Notre-Dame | Workshop étudiant | C.A.U.E. de Paris

Atelier

Paris

2022-01-31 09:00 2022-02-04 20:00 Europe/Paris Les abords de Notre-Dame | Workshop étudiant | C.A.U.E. de Paris C.A.U.E. de Paris Le C.A.U.E. de Paris et la Mission Notre-Dame de la Ville de Paris en partenariat avec l’École Nationale Supérieure d'Architecture de Paris Belleville, vous proposent de participer à un workshop dans le cadre de la concertation engagée autour de la restructuration des abords de Notre-Dame. Objectif Permettre à des étudiants, réunis en équipes pluridisciplinaires, de proposer de nouveaux parcours répondant aux enjeux du site et de les matérialiser par des aménagements éphémères.  Public Sont invités à participer les étudiants en graphisme, architecture, tourisme, génie urbain, urbanisme, paysage ou design. CONFÉRENCES Des conférences seront organisées durant la semaine de workshop, notamment :- Présentation par la Mission Notre-Dame ;- « Les abords de Notre-Dame, un état des lieux » par Paul Baroin, architecte D.P.L.G. à l'Apur ;- Intervention de Sébastien Jacquot, Directeur de l'Institut de recherches et d'études supérieures du tourisme (Université Paris 1) ;- Intervention de Paul Emilieu-Marchesseau, designer et enseignant à l'École Camondo,D'autres intervenants seront annoncés au fur et à mesure... VISITES - Visite de site commentée par la direction de la Voirie et des Déplacements - Visite de la crypte archéologique de l'île de la Cité. ATELIERS Vous pourrez travailler en équipe dans un atelier de l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Paris Belleville et sur site si besoin. Chaque équipe sera suivie et soutenue par un encadrant tout le long de la semaine. Inscription Pour vous inscrire, merci de remplir le formulaire dédié. Pour toute question, écrivez-nous à workshop@caue75.fr ENSA Paris-Belleville, 60 Bd de la Villette, 75019 Paris C.A.U.E. de Paris Les abords de Notre-Dame | Workshop étudiant | C.A.U.E. de Paris

février 2022


Verdir la ville | Maxime Saisse

03/02/2022

Verdir la ville | Maxime Saisse

Conférence

Rouen

2022-02-03 19:00 2022-02-04 00:00 Europe/Paris Verdir la ville | Maxime Saisse Maison de l'architecture de Normandie - le Forum Le monde prend conscience de la nécessité de réparer notre environnement. L’urbanisation massive et la bétonisation à outrance conduisent aujourd’hui les élus à se pencher sur les villes pour redonner une place à la nature. En Île-de-France, de nombreuses initiatives sont en cours dans les départements de la région. À Strasbourg, on évalue la qualité des friches et les citoyens sont appelés à participer à une opération “Strasbourg, ça pousse”. À Avignon, un programme est lancé pour limiter les îlots de chaleur. Partout en France, des initiatives émergent. A Rouen : la renaturation est lancée ! Démarche et projets dans une intervention à plusieurs voix : le politique, la méthode et le paysage, avec Maxime Saisse, paysagiste urbaniste, et associé fondateur d'Espace Libre, et ses invités. Nombre de place limité - inscription obligatoire : 02 35 03 40 31 Le Forum – 48 rue Victor Hugo 76000 Rouen Maison de l'architecture de Normandie - le Forum Verdir la ville | Maxime Saisse