toujours à l'affiche


L’exposition | Yona Friedman

10/04/2021 02/01/2022

L’exposition | Yona Friedman

Exposition

Dunkerque

2021-04-10 00:00 2022-01-03 00:00 Europe/Paris L’exposition | Yona Friedman Frac Grand Large — Hauts-de-France Un projet collectif Consacrée à l’artiste, architecte et urbaniste Yona Friedman (1923-2019), cette exposition s’appuie sur un fonds exceptionnel d’œuvres conservées par le CNEAI = au Frac Grand Large — Hauts-de-France à Dunkerque. Ce fonds – constitué de maquettes, dessins, films et éditions – sera déployé, reconfiguré, augmenté et approprié par différents lieux de la région des Hauts-de-France. Il s’agira autant de cerner le penseur qu’était Yona Friedman que de créer une proximité avec les habitants et leur offrir la possibilité de jouer avec ses idées en trouvant leurs propres moyens de compréhension et d’action, ainsi qu’une nouvelle forme d’échange ; tout ceci dans le but de parvenir au droit fondamental qu’il souhaitait voir ajouter à la liste des droits de l’homme : le droit de comprendre. Une vie et une œuvre en mouvement L’architecture de survie donne à Yona Friedman matière à réflexion sur nos besoins fondamentaux dans un écosystème soumis à la raréfaction des ressources. Né en 1923 en Hongrie, il commence des études d’architecture à Budapest, interrompues par la Seconde Guerre mondiale. Réfugié en Roumanie, il fait l’expérience des camps avant de s’installer dans un kibboutz en Israël et retourner à l’architecture. C’est là qu’il développe une approche originale de l’habitat qui se fonde sur l’expérience de l’usager. En 1957, il réunit le Groupe d’Étude d’Architecture Mobile (GEAM) et promeut l’utilisation de structures flexibles constituées d’éléments préfabriqués. Ses idées retiennent l’attention de personnalités telles que Le Corbusier ou encore Jean Prouvé, qui l’invite à s’installer en France. Il ne cessera ensuite de transmettre ses idées dans les plus prestigieuses universités américaines et européennes et à travers plus de 500 articles et publications. « L’Exposition Mobile », l’architecture et la vie en commun Le titre de cette exposition rend hommage à son ouvrage majeur L’Architecture mobile (1958), où Yona Friedman développe ses idées de Ville-Spatiale. Il imagine des habitats modulaires, évolutifs en fonction des besoins qui changent avec le temps. Parce que « la société humaine est implanifiable », il convient selon lui de laisser aux habitants la liberté de modifier leur habitat. Ces constructions en hauteur favorisent l’agriculture urbaine, tiennent compte de l’évolution démographique et des ressources limitées. Des idées qui s’incarnent dans une multiplicité de maquettes et de dessins originaux, et qui révèlent un processus de création fondé sur l’économie, le recyclage et l’improvisation. La puissance des images et des symboles Homme de la transmission et du dialogue, pragmatique plus qu’utopiste, Yona Friedman développa un langage à caractère universel fait de pictogrammes aisément reconnaissables. Ses bandes dessinées, ou « manuels », sur le logement, la santé, l’alimentation, l’environnement urbain et les structures sociales ont été largement diffusés, dans le cadre de ses missions pour l’Unesco dans les années 1970. Elles demeurent un véhicule puissant pour la transmission de ses idées humaniste et positives. La forme du Slide-Show (diaporama), à la fois ludique et dynamique, permet d’appréhender des systèmes complexes d’approvisionnement, de réseaux et de flux et de mettre en évidence les difficultés de communication entre les humains, par un trait simple et direct. Au sol, sont peints des pictogrammes extraits de son Dictionnaire (à compléter par le lecteur). Yona Friedman choisi des thèmes (« communiquer », « groupe », « improviser »…) auxquels il associe par affinité des mots-images. Mais à la question d’illustrer « la liberté », il répond : « Liberté tout court ne veut rien dire : on ne peut pas le dessiner. On peut être libre de… se déplacer… de parler… de manger ou de travailler, et ça je peux le dessiner. » « L’Exposition Mobile » invite ainsi chaque visiteur à redonner du sens aux mots, à les mettre en relation et en commun. Yona Friedman est également l’auteur d’un univers onirique et fantastique, dont est issu le dessin de La Licorne. Il puise ses sources dans les contes et symboles africains, indiens et amérindiens, et dans ses propres mythologies personnelles. Une manière poétique de partager aussi ses rêves. « Aujourd’hui nous construisons trop. La Terre est sur-construite, la Terre est sur-planifiée, la Terre est sur-cultivée. Cela ne veut pas dire que nous n’avons pas besoin d’architectes, d’urbanistes ou d’agriculteurs, mais nous devons changer les règles. » Yona Friedman Jusqu’au 02/01/2021 : DUNKERQUE au Frac Grand Large Jusqu’au 03/10/2021 : AMIENS au Frac Picardie (Chaptire 1) 24/09 – 28/11/2021 : MAUBEUGE à Idem + Arts 05/02 – 24/04/2022 : BEAUVAIS à Le Quadrilatère 05/02-24/04/2022 : AMIENS au Frac Picardie (Chapitre 2) Frac Grand Large – 503 av. des Bancs de Flandres, 59140 Dunkerque Frac Grand Large — Hauts-de-France L’exposition | Yona Friedman
Légendes, 10 maisons particulières

17/09/2021 19/11/2021

Légendes, 10 maisons particulières

Exposition

Toulouse

2021-09-17 19:00 2021-11-20 00:00 Europe/Paris Légendes, 10 maisons particulières Maison de l’Architecture Occitanie-Pyrénées Pour comprendre l’architecture française actuelle, il faut chercher une histoire alternative à celle des grands projets de commande publique, situés dans de grandes villes et discutés par la critique. Dès les années 1970, loin de Paris, loin des villes, la maison individuelle a constitué un territoire d’expérimentation. Rétrospectivement, ces projets épars partagent de nouvelles manières de penser l’architecture. Chacun contient une bribe des doutes et enthousiasmes qui nous animent aujourd’hui. 1 rue Renée Aspe, 31000 Toulouse Maison de l’Architecture Occitanie-Pyrénées Légendes, 10 maisons particulières
Arboretum, l’arbre comme architecture

23/09/2021 23/01/2022

Arboretum, l’arbre comme architecture

Exposition

Bordeaux

2021-09-23 00:00 2022-01-24 00:00 Europe/Paris Arboretum, l’arbre comme architecture Arc-en rêve - Centre d'architecture arboretum présente une sélection de projets et d’idées, issus d’époques et de lieux différents, afin de réaffirmer la nature architecturale des arbres et de mettre en lumière la façon dont ils ont fait l’objet de réflexions architecturales. Les arbres occupent une place importante dans l’histoire de l’architecture. D’une part, ils ont été pendant des siècles la source d’un des principaux matériaux de construction. De l’autre, ils sont l’un des éléments fondamentaux de la conception architecturale et des projets d’aménagement urbains : plantés et entretenus dans les jardins, les parcs et les espaces de nos villes ou utilisés afin d’influencer la perception sensorielle de bâtiments résidentiels, tertiaires ou publics. Tantôt préservés, tantôt intégrés aux différentes opérations, les arbres entrent souvent en résonance avec les intentions des architectes, des urbanistes et des paysagistes. De nos jours, leur déploiement massif dans des projets architecturaux et d’aménagements urbains répond à de nouveaux programmes sociaux et politiques. Arc-en rêve - Galerie blanche - 7 rue Ferrère 33000 Bordeaux Arc-en rêve - Centre d'architecture Arboretum, l’arbre comme architecture
EOP – Espaces d’Œuvres Photographiques

24/09/2021 08/11/2021

EOP – Espaces d’Œuvres Photographiques

Exposition

Rouen

2021-09-24 00:00 2021-11-09 00:00 Europe/Paris EOP – Espaces d’Œuvres Photographiques Maison de l'architecture de Normandie - le Forum Edition 2021 à Rouen et Bois-Guillaume : du 24 septembre au 8 novembre EOP - Espaces d’Œuvres Photographiques - est un projet d’expositions de photos documentaires installées dans l’espace public, avec pour fil conducteur le rapport au vivant. EOP invite à découvrir des œuvres de photographes-auteurs, provoque la surprise et l’étonnement, engage un dialogue avec les passants. 2 VILLES - 2 LIEUX - 2 PHOTOGRAPHES EOP, festival consacré à la photographie documentaire, prend place en extérieur et permet aux passants de porter un regard neuf sur la ville, transforme l’espace urbain du quotidien. La photographie se constitue en œuvre d’art accessible à tous, ouvrant un dialogue avec les visiteurs ou les simples passants. Cette première édition de EOP s’attache à la biodiversité et propose deux expositions à Rouen et à Bois-Guillaume : RUE VICTOR HUGO À ROUEN : l’exposition La Massane de Marie-Hélène LABAT met en récit la forêt de la Massane*, la richesse de ce patrimoine d’exception aujourd'hui menacée par le réchauffement climatique. De grands formats, s’accrochent aux façades en brique de la rue, aux volets et autres murs aveugles pour mettre en scène cette forêt des Pyrénées Orientales, son immensité poétique et singulière. *Le 28 juillet 2021, la hêtraie de la Massane entre au patrimoine mondial de l’UNESCO. PORTES DE LA FORÊT À BOIS-GUILLAUME : des animaux sauvages échappés du zoo de Vincennes s’ébattent dans la ville de Paris pendant le temps suspendu du premier confinement. ZOOnose, de la photographe Christel JEANNE, introduit un propos volontairement décalé, recrée un monde imaginaire. Commissariat d’exposition : Serge Périchon. Le projet est soutenu par la Métropole Rouen Normandie, la ville de Rouen, la ville de Bois-Guillaume, le Club de la Vatine et Helio service. A Rouen : rue Victor Hugo A Bois-Guillaume : Portes de la Forêt - départ école élémentaire En extérieur en accès libre Le Forum - 48 rue Victor Hugo, Rouen / Portes de la forêt, Bois-Guillaume Maison de l'architecture de Normandie - le Forum EOP – Espaces d’Œuvres Photographiques
S’installer en habitat réversible | Hameaux légers

04/10/2021 21/11/2021

S’installer en habitat réversible | Hameaux légers

Formation

En ligne

2021-10-04 00:00 2021-11-22 00:00 Europe/Paris S’installer en habitat réversible | Hameaux légers Hameaux légers L'association Hameaux légers lance, le 4 octobre prochain, le premier MOOC sur l'habitat réversible. Un parcours d'apprentissage en ligne, gratuit et accessible, pour toutes celles et ceux qui rêvent d'habiter autrement. Ce cours en ligne permet, en 7 semaines, de développer des connaissances globales sur les étapes clés d'un projet d'installation en habitat réversible (aussi appelé habitat léger), de la recherche du terrain à la construction en passant par la conception, l'obtention des autorisations et le financement. Il permet de se poser les bonnes questions et d'éviter de tomber dans certains pièges. Rejoignez une communauté de partage et d'entraide faite de curieux·ses et d'amoureux·ses de l'habitat réversible, de porteur·se·s de projets, d'associations, d'entreprises et d'élu·e·s. S'inscrire Hameaux légers S’installer en habitat réversible | Hameaux légers
Label Bâtiment Frugal Bordelais

06/10/2021 29/10/2021

Label Bâtiment Frugal Bordelais

Exposition

Bordeaux

2021-10-06 00:00 2021-10-30 00:00 Europe/Paris Label Bâtiment Frugal Bordelais Le 308, maison d'architecture L’exposition présente le label Bâtiment Frugal Bordelais créé à l’initiative de la Ville de Bordeaux, sa démarche et ses critères ainsi qu’une dizaine de projets démonstrateurs. Ce label « Bâtiment Frugal Bordelais » vise à promouvoir un bâtiment préservant les espaces de nature existants, adapté au territoire, tourné vers les filières locales, soucieux de l’usage et de la qualité de vie de ses occupants, tout en réduisant ses impacts climatiques. Le principe de ce référentiel ? Être adapté et compréhensible pour tous les porteurs de projet bordelais, particuliers comme professionnels. Ce label ambitionne de générer demain une évolution du tissu urbain et ses principales dispositions seront donc intégrées dans le Plan Local d’Urbanisme. Cette exposition s’inscrit dans le cadre du Cycle Frugalité ! développé par le 308 – Maison de l’Architecture et ses partenaires. Le 308, maison d'architecture - 308 Av. Thiers, 33100 Bordeaux Le 308, maison d'architecture Label Bâtiment Frugal Bordelais
L’herbe folle, l’angle droit, l’horizon et la girafe

16/10/2021 26/02/2022

L’herbe folle, l’angle droit, l’horizon et la girafe

Exposition

Rouen

2021-10-16 14:00 2022-02-26 18:00 Europe/Paris L’herbe folle, l’angle droit, l’horizon et la girafe Maison de l'architecture de Normandie - le Forum L'espace du vivant dans Le Havre de Perret. Depuis des années, l'un des axes de créations photographiques d’Ilka Kramer est de saisir le lien entre les espaces crées par l'homme et la nature. En découvrant le Havre il y a peu, Ilka Kramer est frappée par ses espaces, ses échelles et sa lumière. Son travail transforme et déplace l'architecture pour interpeller sur la perception de l'espace et de l'œuvre de Perret. Les photos d’Ilka Kramer proposent des espaces imaginaires dans une dystopie post énergétique. Maison de l'architecture de Normandie - le Forum, 48 rue Victor Hugo Maison de l'architecture de Normandie - le Forum L’herbe folle, l’angle droit, l’horizon et la girafe
Atelier pierre sèche et calade | ELIPS, Maison des Canaux

18/10/2021 29/10/2021

Atelier pierre sèche et calade | ELIPS, Maison des Canaux

Chantier participatif

Paris

2021-10-18 08:00 2021-10-29 17:00 Europe/Paris Atelier pierre sèche et calade | ELIPS, Maison des Canaux Ecole locale et itinérante de la pierre sèche et Grand 8 architecte scop d’architecture ELIPS encadre le chantier pierre sèche mis en place par Grand 8 dans le cadre de la réhabilitation de la Maison des canaux. Ce chantier a une valeur également démonstrative : connaître la pierre sèche, comment réemployer des matériaux biosourcés telles que les pierres de la ville Paris. Les participants pourront s’initier à la mise en pratique, aux les bonnes pratiques et aux règles de l’art qui encadrent ces savoir-faire rares tout en apprenant la théorie scientifique et environnementale lié aux systèmes constructifs en pierre sèche.  C’est une première à Paris.  Objectif: S’initier à la technique de la pierre sèche et à la technique de la calade à sec (système constructif sans liant ni mortier). Typologie : Pierres de la ville de Paris ( réemploi). Formateur : Yvan Delahaye, compagnon murailler caladeur / ELIPS. Horaires : 8h -12h // 13h30 - 17 h 00 Date : du 20 octobre au 29 octobre 2021 Public : 6 places. Présence continue de 5 jours souhaitable (à voir avec le responsable si impératifs, etc.). Gants, chaussures de sécurité obligatoires. Inscription Maison des Canaux, 6 quai de Seine, 75019 PARIS Ecole locale et itinérante de la pierre sèche et Grand 8 architecte scop d’architecture Atelier pierre sèche et calade | ELIPS, Maison des Canaux
L’empreinte d’un habitat | Pavillon de l’Arsenal

21/10/2021 27/02/2022

L’empreinte d’un habitat | Pavillon de l’Arsenal

Exposition

Paris

2021-10-21 00:00 2022-02-28 00:00 Europe/Paris L’empreinte d’un habitat | Pavillon de l’Arsenal Pavillon de l'Arsenal La quête de légèreté n’est pas nouvelle. L’ambition de réduire la quantité de matière débute il y a un siècle dans un contexte de pénurie de logements et de matériaux. Avec l’urgence de bâtir plus et l’obligation de consommer moins, quelques pionniers inventent d’autres architectures. Ils s’appellent Richard Buckminster Fuller, Charlotte Perriand, Pierre Jeanneret, Albert Frey, Lauwrence Kocher, Walter Gropius, Konrad Wachsmann, Jean Prouvé, Charles et Ray Eames, Makoto Masuzawa, Jorn Utzon... L’exposition « L’empreinte d'un habitat » analyse une trentaine de ces architectures expérimentales réalisées entre 1920 et 2020, qui témoignent de l’évolution de la construction légère dans les pays industrialisées. Économie de moyen, rapidité de mise en œuvre, modularité, flexibilité et évolutivité… ces qualités inhérentes à la construction légère se conjuguent désormais avec les ambitions écologiques de frugalité : maîtrise du cycle de vie, autonomie énergétique et diminution des émissions de gaz à effet de serre. Conçues par Renzo Piano, Werner Sobek ou Shigeru Ban, de Paris à Tokyo, les architectures légères contemporaines explorent la modularité, la construction participative ou la miniaturisation. Elles se fondent sur la conviction que construire, en conscience, plus léger réclame moins de matière, utilise moins de ressource, produit moins de déchets, demande moins de temps de montage, nécessite moins d’espace, requiert de façon exponentielle moins d’énergie, réduit symétriquement l’empreinte carbone de la construction d’un habitat. Cette étude menée sur une trentaine de projets internationaux révèle le potentiel et la diversité des systèmes constructifs développés. Elle témoigne de la capacité de ces architectures à s’adapter aux techniques et attentes de leur temps. Chaque exploration relue dans son contexte historique à partir d’archives, de films, de maquettes, présentés dans l’exposition, reflète une démarche, une technique et un mode d’habiter. Redessiné et décomposé selon un protocole développé pour cette manifestation par l’agence Philippe Rizzotti Architecte et le laboratoire IBI de l’ETH Zürich, le corpus dévoile des correspondances, des qualités partagées. Cet inventaire permet de quantifier les constructions, comparer les matériaux, analyser les assemblages et classer tout ou partie pour faire émerger des logiques adaptables demain. Présentée chronologiquement autour de la maison 8x8 BCC « tout bois » - conçue par Jean Prouvé et Pierre Jeanneret et prêtée par la Galerie Patrick Seguin dont les éléments servent d’étalon, l’analyse offre aussi pour la première fois l’opportunité de mettre en regard l’estimation des masses, des composants, des systèmes constructifs des bâtiments et leur empreinte carbone, pour les comparer entre eux et aux constructions classiques. Les résultats édifiants tournent systématiquement à l’avantage des architectures légères. La masse moyenne au mètre carré des maisons présentées ne dépasse pas les 300 kg /m2 quand les pavillons actuels atteignent aisément 1200 kg /m2. Leur empreinte carbone moyenne corrigée est évaluée à 282 kg CO2.eq/m2, alors que l‘objectif de la nouvelle réglementation est de 640 kg CO2.eq/m2 avec l’ambition d’être limité à 415 CO2.eq/m2 à partir de 2031. À l’heure où le bâtiment doit réduire sa consommation de ressources et face aux externalités négatives qu’il génère lors de sa fabrication, son allègement ouvre un formidable champ d’application rapide à mettre en œuvre, consolidé par une histoire connue, référencée et désormais analysée. La quête de légèreté paraît d’autant plus fondamentale que la transformation de nos processus de fabrication permettrait de réduire instantanément de 50% les émissions des nouvelles constructions avant même qu’elles soient habitées, tout en intégrant les objectifs de réduction de consommation énergétique et en offrant des gisements de matériaux pour l’avenir. Pavillon de l'Arsenal - 21, boulevard Morland 75004 Paris Pavillon de l'Arsenal L’empreinte d’un habitat | Pavillon de l’Arsenal

octobre 2021


L’architecture en recherche : héritages et défis | Rencontres doctorales nationales

25/10/2021 26/10/2021

L’architecture en recherche : héritages et défis | Rencontres doctorales nationales

Colloque

Paris

2021-10-25 00:00 2021-10-27 00:00 Europe/Paris L’architecture en recherche : héritages et défis | Rencontres doctorales nationales Le titre des 6èmes Rencontres doctorales nationales en architecture et paysage est une invitation à engager une démarche réflexive afin de connaître les existences et transformations, les réponses de l’architecture aux défis actuels, sociétaux et environnementaux qui lui imposent un questionnement de ses identités, de ses acquis, de ses méthodes et de ses priorités. Cette manifestation scientifique réunit, pendant deux jours, des responsables scientifiques ou membres référents des chaires partenariales d'enseignement supérieur et de recherche en architecture labellisées par le ministère de la Culture, des enseignants-chercheurs, doctorants et jeunes docteurs des écoles nationales supérieures d’architecture et/ou paysage (ENSA, ENSAP et ENSP), d’universités françaises et étrangères. Ces rencontres sont l’occasion pour les doctorants et/ou jeunes docteurs de partager avec l’ensemble de la communauté scientifique le fruit de leur travail et de tracer de nouvelles pistes de recherche. Six sessions sont programmées : « Les territoires » / « La transformation de l’existant et le patrimoine » / « Héritages, théories et modèles » / « Outils et modèles numériques » / « Changement climatique et vulnérabilités socio-spatiales » / « Habitat et pratiques alternatives ». Cinq ateliers de retours d’expériences complètent ces Rencontres Doctorales (CIFRE, co-tutelle, etc.). Deux conférences : - 25 octobre à 9h30 : Doctorat, connaissance de l’architecture et connaissance par l’architecture par Antoine Picon- 26 octobre à 16h : La transition écologique : notes sur l’émergence d’un nouveau projet biopolitique par Paola Vigano Inscription nécessaire Programme complet ENSA Paris Val-de-Seine, 3 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris L’architecture en recherche : héritages et défis | Rencontres doctorales nationales
Anne Lacaton | Journées de l’architecture

28/10/2021

Anne Lacaton | Journées de l’architecture

Conférence

Strasbourg

2021-10-28 18:30 2021-10-28 21:00 Europe/Paris Anne Lacaton | Journées de l’architecture Maison européenne de l'architecture - Rhin supérieur La soirée de clôture de la 21e édition des Journées de l’architecture aura lieu le 28 octobre 2021 au Zénith de Strasbourg et accueillera la lauréate du prix Pritzker 2021, Anne Lacaton, première femme architecte de l’Hexagone récipiendaire de cette distinction. Diplômée de l’école d’architecture de Bordeaux en 1980, Anne Lacaton travaille avec Jean-Philippe Vassal au sein de l’agence Lacaton & Vassal Architectes depuis 1987 et enseigne à ETH Zürich depuis 2017. Ses convictions architecturales tournent autour de la question de la réhabilitation, de la transformation d’espaces préexistants et de l’emploi de techniques écologiques pour faire plus avec moins. Une conception de l’architecture qui refuse les objets sophistiqués mais aussi les constructions standardisées et qui joue avec l’espace, la lumière et les matériaux. Pour son engagement dans le logement individuel et locatif social et dans les équipements publics, Anne Lacaton a été récompensée par différents prix en France et à l’étranger. Nous citons le Prix européen d’architecture contemporaine 2019 (Prix EU Mies van der Rohe), le Gobal Award for Sustainable Architecture 2018, la médaille d’or Heinrich-Tessenow 2016, ou encore le Grand prix national de l’architecture en 2008. S'inscrire Zénith de Strasbourg 1, allée du Zénith, 67201 Eckbolsheim, FRANCE Maison européenne de l'architecture - Rhin supérieur Anne Lacaton | Journées de l’architecture
La maison Heiko | Volker Ehrlich

28/10/2021

La maison Heiko | Volker Ehrlich

Conférence

Paris

2021-10-28 19:00 2021-10-29 00:00 Europe/Paris La maison Heiko | Volker Ehrlich La lucarne des écrivains SOIRÉE PRESENTATION ET SIGNATURE DE L’OUVRAGE « La Maison Heiko - Un modèle constructif pour la transition Reconsidérer l’acte de bâtir » Edition: Imagine un colibri, 176 pages, 163 illustrations et images Volker Ehrlich [Architecte Dipl.Ing-DPLG, Enseignant à L’ENSAPLV et à l’Université Cergy-Pontoise] et Michelle Mosiniak [écrivaine] animeront cet échange. Partant du récit de l’architecte relatant la construction d’une maison individuelle en bottes de paille porteuse, réalisée en Ile de France, on lira des extraits signi catifs du livre. Quel est le rôle de l’architecte? Dans une société où le maître-mot est rentabilité et ce, au détriment de la qualité spatiale, du bien-être des usagers et de l’environnement...Que veut dire être chez soi? Pourquoi la paille? un matériau éprouvé depuis l’antiquité, abondant , bon marché, aux multiples qualités... La construction écologique n’est pas le monopole de quelques maîtres d’ouvrage aventureux ni celui du milieu alternatif rural. Ce peut être une oppor- tunité de s’impliquer dans un chantier participatif dont la main d’oeuvre est honorée par une expéri- ence riche humainement. ECHANGES - DEBAT - QUESTIONS VENEZ NOMBREUX! La lucarne des écrivains, 115 rue de l’Ourcq, Paris 19 ème La lucarne des écrivains La maison Heiko | Volker Ehrlich

novembre 2021


Pour qui l’architecture ? | Bernard Quirot

04/11/2021

Pour qui l’architecture ? | Bernard Quirot

Conférence

Paris

2021-11-04 19:30 2021-11-05 00:00 Europe/Paris Pour qui l’architecture ? | Bernard Quirot La Société Française des Architectes En oubliant le fait que l’architecture est d’abord l’art de la construction, en se croyant artistes et en omettant les règles de leur métier, de nombreux architectes se sont perdus dans l’abstraction formelle tout en perdant leur public. En réponse à cette situation, c’est par l’expression de la structure et le choix de modes constructifs précis que nous essayons de simplifier l’architecture et de la rendre à nouveau compréhensible. C’est pourquoi nous avons choisi de travailler principalement dans des territoires ruraux, là où la géographie (histoire, topographie, savoir-faire, vernaculaire…) nous inspire et nous permet de renouer avec la dimension tectonique de l’acte de construire. Croquis de Bernard Quirot Conception de l’affiche : Manuel Marsoudet et Maxime Marois 247 Rue Saint-Jacques, 75005 Paris, France La Société Française des Architectes Pour qui l’architecture ? | Bernard Quirot
Material Reuse | Bellastock, Rotor & Rural Studio

08/11/2021

Material Reuse | Bellastock, Rotor & Rural Studio

Conférence

En ligne

2021-11-08 18:30 2021-11-08 20:00 Europe/Paris Material Reuse | Bellastock, Rotor & Rural Studio France Atlanta Rethinking the building material cycle is an urgent ecological necessity. 12:30 pm – 2:00 pm The work of Bellastock (Paris 2006), Rotor (Brussels 2006) and Rural Studio (Newbern, Alabama 1993) provides a fascinating window into the myriad challenges – logistical, economic, formal, social – to reusing building materials and components. The specific contexts and circumstances of their origins and their continuing evolution offer lessons and inspiration to all of us: students, building industry professionals, activists and concerned citizens. Panelists: – Antoine Aubinais, Bellastock– Susie Naval, Rotor– Rusty Smith, Rural Studio– Moderator: Sabir Khan, College of Design, Georgia Tech Biographies: – Antoine Aubinais is an architect (HMONP) who graduated from the École d’Architecture de Paris Belleville in 2010, co-founder in 2006 of Bellastock and president of the association until 2012. Today, he is co-managing director of SCIC (Société Coopérative of Collective Interest) Bellastock. He founded the CAAPP, Center Art Architecture Paysage Patrimoine in 2018 at the request of the Ministry of Culture.– Susie Naval is a Project Officer at Rotor, specialized in Circular Economy. Rotor is a cooperative design practice that investigates the organization of the material environment and develops critical positions through research and design. Besides projects in architecture and interior design, it also produces exhibitions, books, economic models and policy proposals.– Rusty Smith is the Associate Director of Rural Studio, Auburn University’s internationally recognized design-build architecture program. Established in 1993, Rural Studio gives architecture students a hands-on educational experience while assisting the underserved communities of Alabama’s rural Black Belt region. Over the past decade Rural Studio has expanded the scope and complexity of its projects to include the design and construction of community-oriented infrastructure, the development of more broadly-attainable small home affordability solutions, and a comprehensive approach to addressing insecurity issues relative to income, energy, food, health and education resources.– Sabir Khan has a joint appointment in the Georgia Institute of Technology School of Architecture and in the School of Industrial Design (2011-current). Prior to that he served as Associate Dean of the College for undergraduate studies and creative activity (2002-2011) and Assistant Professor in the School of Architecture (1995-2002). s'inscrire _ This event is organized by the Atlanta Office of the Cultural Services of the Embassy of France in the United States and the Georgia Institute of Technology with the support of Bellastock, Rotor and Rural Studio. Photo : Rotor. Materials display on site. Dismantled or purchased from salvage (Creative Commons: ©Delphine Math) France Atlanta Material Reuse | Bellastock, Rotor & Rural Studio
La maison du PNR des Marais du Cotentin | Paillardage

09/11/2021

La maison du PNR des Marais du Cotentin | Paillardage

Conférence

En ligne

2021-11-09 18:30 2021-11-09 20:00 Europe/Paris La maison du PNR des Marais du Cotentin | Paillardage RFCP Présentation du projet d'extension de la Maison du Parc. Mur en bauge, retour historique sur une technique traditionnelle des Marais. Construction paille : maison sur pilotis, caissons préfabriqués, remplissage sur site, un projet adapté à son environnement. Conception variées : enduits terre, enduits chaux-chanvre, murs en bauges, isolation paille...Retour sur les différentes mises en œuvre des matériaux biosourcés. avec :- Elise Lambert, architecte associée à l'agence l'Archiviolette (14)- Benoît Amand, charpentier à la SARL Amand-Charpente (50)- François Streiff, architecte chargé de mission construction en terre et éco-construction au Parc naturel régional des Marais du Cotentin (50) S'inscrire RFCP La maison du PNR des Marais du Cotentin | Paillardage