Rendez-vous

20/03/2021

14:30 16:30

L’agriculture urbaine, vers quelle autonomie alimentaire ? | Chantiers communs

Conversations

En ligne

2021-03-20 14:30 2021-03-20 16:30 Europe/Paris L’agriculture urbaine, vers quelle autonomie alimentaire ? | Chantiers communs Territoires pionniers | Maison de l'architecture - Normandie Longtemps les villes ont été maîtresses de leurs ressources nourricières. Au fil du temps pourtant, sous l’impact de la mondialisation, elles ont délaissé leur autonomie alimentaire. Aujourd’hui une véritable prise de conscience est à l’œuvre pour rapprocher producteurs et consommateurs : les milieux urbains et l’agriculture de proximité tissent de nouveaux liens faisant germer des innovations sociales. Avec Aubery Lecoq, coordinatrice de l’association Fort !, Hubert Carpentier, président de l’association des Jardins familiaux de la Mare Rouge, Karen Yvan, membre de l’équipe opérationnelle du Champ des possibles, Léo Massé, cofondateur de l’association Havre de Vers, Maxime Marie, enseignant-chercheur en géographie à l’Université de Caen participant au programme de recherche-action FRUGAL (Formes urbaines et gouvernance alimentaire), et Yannick Ferry, co-gérant des Cocottes urbaines. Rendez-vous en ligne Territoires pionniers | Maison de l'architecture - Normandie L’agriculture urbaine, vers quelle autonomie alimentaire ? | Chantiers communs

Territoires pionniers | Maison de l'architecture - Normandie

Rendez-vous en ligne

 

Longtemps les villes ont été maîtresses de leurs ressources nourricières. Au fil du temps pourtant, sous l’impact de la mondialisation, elles ont délaissé leur autonomie alimentaire. Aujourd’hui une véritable prise de conscience est à l’œuvre pour rapprocher producteurs et consommateurs : les milieux urbains et l’agriculture de proximité tissent de nouveaux liens faisant germer des innovations sociales.

Avec Aubery Lecoq, coordinatrice de l’association Fort !, Hubert Carpentier, président de l’association des Jardins familiaux de la Mare Rouge, Karen Yvan, membre de l’équipe opérationnelle du Champ des possibles, Léo Massé, cofondateur de l’association Havre de Vers, Maxime Marie, enseignant-chercheur en géographie à l’Université de Caen participant au programme de recherche-action FRUGAL (Formes urbaines et gouvernance alimentaire), et Yannick Ferry, co-gérant des Cocottes urbaines.