Rendez-vous

L’écologie comme méthode | Thierry Paquot | Chaire Francqui

27/02/20

L’écologie comme méthode | Thierry Paquot | Chaire Francqui

Conférence

Mons, Belgique

2020-02-27 19:00 2020-02-27 21:00 Europe/Paris L’écologie comme méthode | Thierry Paquot | Chaire Francqui Faculté d'Architecture et d'Urbanisme de l'Université de Mons Dans le cadre de la Chaire Francqui 2019-2020, La Faculté d’Architecture et d’Urbanisme a le plaisir de vous inviter à la conférence « L’écologie comme méthode » que donnera le Professeur Thierry PAQUOT. L’écologie n’est pas seulement une conviction politique qui vient perturber l’habituel découpage droite/gauche, c’est une méthode. Une méthode à la fois processuelle, transversale et interrelationnelle qui oblige à penser autrement, de façon horizontale et rhizomée et non plus verticale et hiérarchisée. L’écologie vient des travaux des naturalistes des XVIIIe et XIXe siècles, puis se décline en écologies « humaine », « sociale », « urbaine », « politique », etc. Il est temps d’inventer une « écologie existentielle » qui entremêle les territorialités et les temporalités des êtres vivants. Prochaines conférences :  19/03 : Habiter26/03 : De la Topophilie30/04 : L’ami-livre Université de Mons-Campus Plaine de Nimy - Centre Vésale - Auditoire La Fontaine - 22 Rue du Champs de Mars, 7000 MONS (Belgique) Faculté d'Architecture et d'Urbanisme de l'Université de Mons

Faculté d'Architecture et d'Urbanisme de l'Université de Mons

Université de Mons-Campus Plaine de Nimy - Centre Vésale - Auditoire La Fontaine - 22 Rue du Champs de Mars, 7000 MONS (Belgique)

19:00 – 21:00

 

Dans le cadre de la Chaire Francqui 2019-2020, La Faculté d’Architecture et d’Urbanisme a le plaisir de vous inviter à la conférence « L’écologie comme méthode » que donnera le Professeur Thierry PAQUOT.

L’écologie n’est pas seulement une conviction politique qui vient perturber l’habituel découpage droite/gauche, c’est une méthode. Une méthode à la fois processuelle, transversale et interrelationnelle qui oblige à penser autrement, de façon horizontale et rhizomée et non plus verticale et hiérarchisée. L’écologie vient des travaux des naturalistes des XVIIIe et XIXe siècles, puis se décline en écologies « humaine », « sociale », « urbaine », « politique », etc. Il est temps d’inventer une « écologie existentielle » qui entremêle les territorialités et les temporalités des êtres vivants.

Prochaines conférences : 

  • 19/03 : Habiter
  • 26/03 : De la Topophilie
  • 30/04 : L’ami-livre