Rendez-vous

28/08/2020 30/08/2020

ZADenVIES

Rassemblement

Notre-Dame-des-Landes

2020-08-28 00:00 2020-08-31 00:00 Europe/Paris ZADenVIES Le rassemblement ZADENVIES de cette année aura quant à lui pour thème central la manière dont nous pouvons concrètement composer, cultiver, constituer des mondes face au désastre environnemental. Nous ne pouvons qu’espérer à ce titre que du déconfinement naisse une vague enfin décisive d’actions larges en ce sens. Nous reviendrons notamment sur les mobilisations qui ont pu émaner dès le 17 juin dans le cadre de l’appel à « agir contre la réintoxication du monde » (voir https://17juin.noblogs.org/) Nous ferons se croiser des réflexions qui étayent la nécessité de bouleverser le rapport occidental au vivant avec des discussions sur des luttes concrètes qui visent à préserver des territoires de projets destructeurs. Nous chercherons comment constituer des mondes de nouveau désirables face au seul spectre d’une dégradation profondément inégalitaire des conditions de vie. Nous explorerons donc comment ces mondes ne peuvent pas advenir sans s’attaquer plus globalement au règne marchand et à la forme hors-sol avec laquelle le pouvoir politique s’exerce. Nous y repartirons du principe qu’opérer un tournant à temps ne passera pas par une somme de petits gestes individualisants et de replis sur soi mais par des expériences collectives partageables sur des terres communes. Comme lors des éditions précédentes, un pan du rassemblement sera dédié à la question de la solidarité avec les migrant·es au plus près de là où l’on vit, dans un contexte mondial qui force de plus en plus de populations à fuir des guerres et des terres devenues invivables. Une réflexion particulière se fera sur la question essentielle du lien entre formes d’organisation sociale et production énergétique, avec là encore des témoignages de résistance territoriale sur ces enjeux. Il y aura aussi, dans la mesure du possible, des concerts, des balades sur la zad, du théâtre et des ateliers pratiques. Parce que faire obstacle aux désastres c’est aussi continuer, les pieds sur terre, à danser, construire et se lier. Le programme du rassemblement sera annoncé courant juin. Nous nous rassemblerons en adaptant les formes et la taille de la rencontre à l’évolution de la situation sanitaire, ainsi qu’en nous appuyant sur ce qu’offre la zad en terme de grands espaces extérieurs et d’infrastructures. Programme /// Composer des mondes face au désastre environnemental # Discussions avec Nastassja Martin (auteur de « Croire aux Fauves »), Baptiste Morizot (auteur de « Manière d’être vivant »), Philippe Descola (auteur de « Par-delà nature et culture ») # Présentations de territoires en lutte face à des projets nuisibles (Stop carnet, Collectif contre la ferme-usine de volailles à Plaudren, la tête dans le sable…) # Assemblée sur les suites du 17 juin et de nouveaux cycles d’actions contre la « Réintoxication du monde » # Sur une approche révolutionnaire de la question foncière, discussion croisée autour du texte « Prises de terres » et de la pensée de Landauer avec Anatole Lucet (traducteur de l' »Appel au socialisme » de Landauer) et des paysan.nes de la zad # Nouvelles de la Zad nddl – ce qui s’y passe, s’enracine, ce sur quoi on se bat, les communs et activités, lieux de vie, forêt et terre # Habitats hors normes et Zones d’Ecologies Communales face au PLUIs # Projection en avant première – « Composer les mondes » d’Elisa Levy – la pensée de Philippe Descola, les Jivaros Achuars et la Zad NDDL # Projection « Ni les femmes ni la terre ! » de Marine Allard, Lucie Assemat et Coline Dhaussy – Femmes, corps et territoires face au Patriarcat et l’extractivisme, # Quels liens avec les travailleur.euses concernées dans les mouvements de résistances aux projets et productions toxiques ? Quelles possibilités de front commun et de mutation des activités ? – avec NDDL Poursuivre Ensemble et des camarades syndicalistes. /// Bâtir des solidarités avec les Exilé.es # Penser la ville et une architecture pour les exilé.es avec Cyrille Hanappe (auteur de « La ville accueillante ») # Toutes aux frontières – préparation d’une action collective féministe en soutien aux exilé.es /// Energies – Résistances et Autonomies # Discussion avec David gé Bartoli et Sophie Gosselin (auteur.es de « Le Toucher du monde ») autour de énergie inclusive vs exclusive # Amassada aveyron, isthme mexicain de Tehuantepec et résistances face à l’éolien industriel # Traction animale et autonomies électriques en construction sur la zad # Discussion avec Bernard Neau sur Linky, la 5g et la numérisation de nos existences Plus d’infos : zadenvies.org - zad.nadir.org - facebook.com/zadnddlinfo contact mail : zadenvies@riseup.net Du coté de l'Ambazada sur la zad de Notre-Dame-des-Landes ZADenVIES

Du coté de l'Ambazada sur la zad de Notre-Dame-des-Landes

 

Le rassemblement ZADENVIES de cette année aura quant à lui pour thème central la manière dont nous pouvons concrètement composer, cultiver, constituer des mondes face au désastre environnemental. Nous ne pouvons qu’espérer à ce titre que du déconfinement naisse une vague enfin décisive d’actions larges en ce sens. Nous reviendrons notamment sur les mobilisations qui ont pu émaner dès le 17 juin dans le cadre de l’appel à « agir contre la réintoxication du monde » (voir https://17juin.noblogs.org/)

Nous ferons se croiser des réflexions qui étayent la nécessité de bouleverser le rapport occidental au vivant avec des discussions sur des luttes concrètes qui visent à préserver des territoires de projets destructeurs. Nous chercherons comment constituer des mondes de nouveau désirables face au seul spectre d’une dégradation profondément inégalitaire des conditions de vie. Nous explorerons donc comment ces mondes ne peuvent pas advenir sans s’attaquer plus globalement au règne marchand et à la forme hors-sol avec laquelle le pouvoir politique s’exerce. Nous y repartirons du principe qu’opérer un tournant à temps ne passera pas par une somme de petits gestes individualisants et de replis sur soi mais par des expériences collectives partageables sur des terres communes.

Comme lors des éditions précédentes, un pan du rassemblement sera dédié à la question de la solidarité avec les migrant·es au plus près de là où l’on vit, dans un contexte mondial qui force de plus en plus de populations à fuir des guerres et des terres devenues invivables. Une réflexion particulière se fera sur la question essentielle du lien entre formes d’organisation sociale et production énergétique, avec là encore des témoignages de résistance territoriale sur ces enjeux.

Il y aura aussi, dans la mesure du possible, des concerts, des balades sur la zad, du théâtre et des ateliers pratiques. Parce que faire obstacle aux désastres c’est aussi continuer, les pieds sur terre, à danser, construire et se lier. Le programme du rassemblement sera annoncé courant juin.

Nous nous rassemblerons en adaptant les formes et la taille de la rencontre à l’évolution de la situation sanitaire, ainsi qu’en nous appuyant sur ce qu’offre la zad en terme de grands espaces extérieurs et d’infrastructures.

/// Composer des mondes face au désastre environnemental

# Discussions avec Nastassja Martin (auteur de « Croire aux Fauves »), Baptiste Morizot (auteur de « Manière d’être vivant »), Philippe Descola (auteur de « Par-delà nature et culture »)
# Présentations de territoires en lutte face à des projets nuisibles (Stop carnet, Collectif contre la ferme-usine de volailles à Plaudren, la tête dans le sable…)
# Assemblée sur les suites du 17 juin et de nouveaux cycles d’actions contre la « Réintoxication du monde »
# Sur une approche révolutionnaire de la question foncière, discussion croisée autour du texte « Prises de terres » et de la pensée de Landauer avec Anatole Lucet (traducteur de l' »Appel au socialisme » de Landauer) et des paysan.nes de la zad
# Nouvelles de la Zad nddl – ce qui s’y passe, s’enracine, ce sur quoi on se bat, les communs et activités, lieux de vie, forêt et terre
# Habitats hors normes et Zones d’Ecologies Communales face au PLUIs
# Projection en avant première – « Composer les mondes » d’Elisa Levy – la pensée de Philippe Descola, les Jivaros Achuars et la Zad NDDL
# Projection « Ni les femmes ni la terre ! » de Marine Allard, Lucie Assemat et Coline Dhaussy – Femmes, corps et territoires face au Patriarcat et l’extractivisme,
# Quels liens avec les travailleur.euses concernées dans les mouvements de résistances aux projets et productions toxiques ? Quelles possibilités de front commun et de mutation des activités ? – avec NDDL Poursuivre Ensemble et des camarades syndicalistes.

/// Bâtir des solidarités avec les Exilé.es

# Penser la ville et une architecture pour les exilé.es avec Cyrille Hanappe (auteur de « La ville accueillante »)
# Toutes aux frontières – préparation d’une action collective féministe en soutien aux exilé.es

/// Energies – Résistances et Autonomies

# Discussion avec David gé Bartoli et Sophie Gosselin (auteur.es de « Le Toucher du monde ») autour de énergie inclusive vs exclusive
# Amassada aveyron, isthme mexicain de Tehuantepec et résistances face à l’éolien industriel
# Traction animale et autonomies électriques en construction sur la zad
# Discussion avec Bernard Neau sur Linky, la 5g et la numérisation de nos existences

Plus d’infos : zadenvies.org - zad.nadir.org - facebook.com/zadnddlinfo

contact mail : zadenvies@riseup.net