Du lisible au visible

Construire avec le bois #3

Margotte Lamouroux | 24/02/2020

Introduction

Sur les conseils de l’architecte et critique Dominique Gauzin-Müller, autrice des deux premières versions parues en 1990 et 1999, les Éditions du Moniteur ont confié la réactualisation du guide Construire avec le bois à deux de ses anciens étudiants, Matthieu Fuchs et Julien Mussier. Formés et rodés depuis une décennie à la mise en œuvre du matériau, ces architectes praticiens installés dans la Région Grand-Est apportent une coloration militante aux nouveaux enjeux de la construction bois, en valorisant les ressources naturelles et humaines. 

Si l’architecte Roland Schweitzer incitait à « l’oser » dans la préface de la première version de l’ouvrage et Dominique Gauzin-Müller à « l’encourager » dans la deuxième, les auteurs de cette troisième édition affirment que la construction bois est désormais « sortie de la marginalité ». Les évolutions de ces dernières décennies ont ainsi nécessité l’actualisation de ce manuel richement illustré, destiné à fournir les éléments techniques et réglementaires essentiels à tout concepteur de réalisations en bois. Fidèle à la trame initiale des livres précédents, la publication comporte trois grandes parties encadrées par une introduction et la mise à jour des normes, Eurocodes et autres DTU. Ponctuées de « focus projets » et d’une centaine de schémas et de dessins techniques, deux premières sections présentent le matériau (caractéristiques physiques et mécaniques, essences, produits dérivés…) et son emploi dans la conception et la mise en œuvre des bâtiments (systèmes constructifs, protections sismique et incendie, gestion du chantier…). Une troisième regroupe les analyses imagées d’une vingtaine de réalisations de toutes typologies confondues, en France et en Europe mais aussi au Brésil, au Chili ou au Japon. 

Le développement croissant de la construction bois a contribué à faire émerger ou à renforcer un panel de positions multiples et parfois opposées à son sujet, des concepteurs s’interdisant d’employer du bois transformé à ceux fascinés par les prouesses permises par le numérique et les produits dérivés. Suite à leurs études au Master ABC (Architecture Bois Construction) (1), qui appelle, lors des Défis du Bois, élèves architectes, ingénieurs et charpentiers à concevoir et réaliser ensemble une microarchitecture sur le territoire vosgien, Matthieu Fuchs et Julien Mussier se montrent quant à eux sensibles aux circuits courts, à la préservation des savoir-faire et des métiers ainsi qu’au respect des écosystèmes. Bien que la typologie du guide, qui se doit d’informer de la manière la plus exhaustive et neutre possible, se prête a priori mal à l’expression d’un point de vue, les auteurs ont réussi à distiller le leur tout au long de l’ouvrage. Ainsi ont-ils, dans les compléments aux éditions passées, préféré mettre en avant les isolants bois et bio-sourcés, la valorisation des feuillus et des ressources locales ainsi que la mixité avec des matériaux éco-sourcés (terre, pierre) plutôt que de consacrer un chapitre aux panneaux de CLT (2). Du discours de l’architecte canadien Michael Green et de son engouement largement médiatisé pour les immeubles de grande hauteur en bois, les rédacteurs préfèrent retenir l’avertissement « de ne pas faire d’erreurs, quitte à aller un peu plus lentement » et les invitations à « passer d’une logique de concurrence à une logique de coopération […] pour changer nos manières de concevoir et nos relations entre confrères ». Le choix des réalisations architecturales examinées reflète également des démarches empreintes de slow-tech (3) qui, si elles s’opposent à d’autres plus high-tech, n’en sont pas moins dénuées de nombreuses compétences en matière de recherche, d’ingénierie et de savoir-faire.

Matthieu Fuchs et Julien Mussier, Construire avec le bois, Le Moniteur, 2019, 352 pages, 69 euros.

notes

(1) Accompagnant le développement du bois dans la construction, le parcours « ABC » du Master « Génie civil » de l’Université de Lorraine est coordonnée par l'ENS des Technologies et Industries du Bois (ENSTIB) et co-habilité par l’ENSA Nancy en collaboration avec l’ENSA Strasbourg.

(2) La conception et la mise en œuvre d’ouvrages avec ces panneaux de bois lamellé-croisé a fait l’objet d’une publication technique aux Éditions du Moniteur en 2015 : Construire en CLT de Renaud Blondeau-Patissier.

(3) Berthier, Stéphane, « Les architectures technocritiques », in d’architectures n°261, avril 2018, pp. 49-71.